top of page
Rechercher

Grand National Dressage : Un tremplin vers le haut niveau pour nos couples régionaux !



Le Grand National est un circuit de référence dans le domaine des sports équestres. Véritable tremplin vers le haut niveau, il permet aux compétiteurs d’acquérir de l’expérience et de performer sur le niveau Pro Elite, une opportunité unique pour préparer les plus belles échéances sportives nationales et internationales.


Sur cette 15e édition Grand National AC-Print qui comprend 6 étapes, 12 couples licenciés en Auvergne Rhône-Alpes courent le circuit répartis sur 7 équipes (Ecuries) parmi les 16 engagées.


Au-delà des performances, le circuit reste une fabuleuse aventure sportive et humaine pour chacun. Entre aboutissement d’une carrière sportive avec leur cheval, dépassement de soi, source d’inspiration pédagogique, esprit d’équipe, ou tout simplement plaisir, les motivations sont multiples et riches !


Découvrez les impressions de nos champions régionaux :


Sophia Moreau : « Cavalière d obstacle depuis de nombreuses années, la rencontre avec Bruno Loiseau mon coach et le cheval qu'il a fait naître avec Jean Charles Philippe Enigmatic que j ai acquis à ses 4 ans, m'a tout simplement amené à la discipline du dressage il y a 9 ans. Chaque année nous avons gravi les niveaux en partant de l'Amateur 3 pour aujourd’hui être en Pro Élite. La belle dynamique en dressage de la Région nous a porté dans le circuit du grand national où je fais Équipe avec Marie Charlotte Blaire et Tristan Le Minoux en jeune cavalier sous les couleurs Starzup (pantalon technique d équitation). 1ere saison a ce niveau, 1er circuit du grand national ou nous commençons à bien évoluer (progression dans les notes et dans les classements) Les objectifs sont de continuer à progresser dans ce niveau d épreuve, de faire des petits internationaux et de pouvoir développer cette relation unique avec mon cheval de confiance de ressenti d harmonie et d'amour pour vivre des moments de grâce comme on dit »



Marie Blaire : « Je suis enseignante indépendante en Haute Savoie. J'ai acheté Sweet Dream LH à ses 10 mois, c'est mon premier cheval. Nous avons commencé par le circuit jeune chevaux en classique où il gagne la petite finale et 11e de la grande à 5 ans. Ensuite nous avons commencé les Pro3 et terminé Vice-Champion de France et nous avons clôturé la même saison avec une médaille de bronze aux Championnats de France des enseignants.

Nous avons continué en Pro2, puis 8 mois d'arrêt suite opération de coliques. Suivi des Pro1( 7e des Championnats de France et 3e au CDI de Jiva Hill. Nous avons commencé les Pro Elite fin d'année 2021. Après avoir gagné le Grand régional Auvergne Rhône-Alpes ( Pro3-Pro2-Pro1), j'ai décidé de me lancer dans le circuit du Grand national pour continuer de nous former, d être tiré vers le haut. Sweet n'a que 12 ans, je souhaite prendre plus d expérience grâce au circuit. Nous avons encore une grande marge de progression. Et quelle chance de se lancer dans cette étape, accompagnée de mes amis cavaliers de la région. On se soutient, malgré notre concurrence en piste. Il y a un vrai esprit d'équipe dans notre région, c'est une vraie force pour se lancer dans cette aventure. C'est pour cela que j'ai voulu être en équipe avec Sophia et Tristan, des cavaliers régionaux. J'en profite pour remercier notre partenaire Starzup sans qui nous n'aurions pas pu participer. Je tiens sincèrement à remercier notre CRE . Je souhaite à tous les cavaliers de la région plein de réussite dans le Grand national et qu'on garde notre joie de se retrouver tous ensemble lors des étapes. Merci à tous »



Patricia Coudurier-Bortolotti : « C'est la 2eme année de participation sur le circuit du Grand National sous l'Ecurie Groupama Stübben. C'est une belle aventure pour prendre de l'expérience sur le niveau du Grand prix, entouré des meilleurs cavaliers français. Et c'est dans cette optique là que je cours le circuit. Mon cheval Falconetti est mon maître d'école et mon cheval de cœur. Il fait à son niveau et ses capacités, et j'en suis déjà très heureuse ! Nous allons continuer à affiner le travail pour assurer des reprises sans fautes. L'objectif est de parfaire la technique et la présentation afin de me préparer pour les prochains chevaux sur ce niveau »



Tristan Le Minoux : « Je participe pour la 1ère année au circuit du Grand National. C'est un circuit prestigieux, qui me permet de me confronter aux meilleurs ! Ce circuit est important pour Salitos et moi, il nous permet d'évoluer et de prendre de l'expérience ! »



Cédric Morandin : « Je suis très satisfait du comportement de mon cheval sur le Grand national de Mâcon, encore des fautes au galop mais le travail commence à porter ces fruits. Des superbes pistes avec une top organisation. C’est pour moi un réel plaisir d’être sur le Grand National et de partager cette expérience avec mon élève Lou Menguy sous les couleurs du sellier Childéric. Vivement les masters pro à Vierzon »



Lou Menguy : « C'est une réelle chance et opportunité de participer au circuit Grand National, sur de beaux terrains et avec une parfaite organisation . Je suis reconnaissante de pouvoir concourir au milieu des meilleurs cavaliers français. En plus d'être notre première participation sur ce circuit, c'est aussi notre première année en Pro Elite, nous ne sommes pas encore aguerris sur ce niveau, mais nous prenons de l'expérience, la qualité des concurrents nous pousse à nous dépasser à chaque étape. Je ne remercierai jamais assez mon cheval Algo, mon coéquipier Cédric Morandin et nos sponsors FINCOGEST et CHILDERIC de m'accompagner et me soutenir pour cette nouvelle saison »



Séverine Pachoud : « C'est ma deuxième année sur le circuit avec mon cheval Desperado que j'ai acquis alors qu'il n'était qu'un poulain, et dressé moi même de A à Z. L'objectif 1er était de construire une relation avec lui et se faire plaisir aussi bien en CSO qu'en extérieur et qu'en dressage. Cette dernière discipline deviendra notre discipline favorite et nous atteindrons le niveau St-Georges en 2018, ce qui était déjà pour moi inimaginable. Cette aventure sur le Grand National je la dois à Patricia Coudurier-Bortolotti, ma coach et coéquipière de l'écurie Groupama Stübben. Nous nous sommes rencontrées fin 2018, et grâce à ses conseils avisés et son expertise nous avons atteint le niveau du GP 2 ans plus tard. Tout notre travail a toujours été mené dans le respect de ma vision du cheval à savoir : le moral avant tout ! Pas de box-manège et manège-box. Pour moi un cheval doit vivre au près. Pas de travail intensif non plus : 3 séances de dressage max par semaine. Et le reste du temps ? Balades, travail en liberté ; à pied ou monté, obstacle, longues rênes ou longe... Mon objectif sur ce circuit c'est de me faire plaisir, d'arriver à dérouler des reprises sans fautes et de progresser. Je souhaite également y porter ma vision du cheval de Grand Prix : Pour moi quelque soit son niveau, quelque soit sa valeur, un cheval a besoin de liberté, de moments de jeu et de détente. Il doit pouvoir donner le meilleur de lui-même parce qu’il est heureux et parce qu’il en a envie. Non parce qu’il y est obligé…. La performance doit s’obtenir dans la confiance. Un grand merci à ma coach Patricia qui nous fait confiance, à Déspé et moi, pour cette aventure magique ! »



Laura Vandeputte : « Mâcon est pour moi l'une des meilleures étapes du Grand National ! Le cadre, l'ambiance, les services sont toujours exceptionnels ! Lors de cette étape, nous avons eu des orages et l'organisation a rebondi très vite pour mettre tous nos chevaux au sec et s'assurer de leur sécurité. En bref, chaque année je fais en sorte de pouvoir y être parce que je sais que l'on va passer un super moment ! Le circuit Grand National reste pour moi une expérience exceptionnelle »



Léa Grange : « Je suis enseignante d'équitation et cavalière professionnelle depuis 10 ans je suis actuellement gérante d'une structure équestre dans le département de la Loire le Centre équestre de Farnay. Suite à une première place aux derniers championnats régionaux d'octobre 2021, j'ai pour objectif de poursuivre encore dans ce domaine ne me confronter à d'autres couples équestres, lors de compétition de niveau supérieur tel que le Grand National de dressage. J'ai à cœur de pouvoir enrichir mes compétences et mon expérience, afin d'affiner ma pratique de l'enseignement. Ma participation au circuit me permettra de rendre la discipline du dressage plus visible et plus accessible dans le cadre de l'enseignement. La compétition de dressage, comme dans beaucoup d'activités sportives, est un élément important de la pratique elle permet de se confronter à d'autres pratiquants à d'autres jugements et permet d'évaluer la progression du couple cavalier-cheval. Le cheval qui m'accompagne dans le Grand National s'appelle Socrate Coste Rousse, de race Lusitanienne 16 ans, avec beaucoup de qualités physiques et de générosité. Nous avons commencé la compétition ensemble depuis ses 4 ans et nous avons atteint ensemble plus au niveau du dressage. Il m'a été proposé cette année d'y participer; Maxime Collard cavalière internationale fait équipe avec moi accompagné de son cheval Cupido »


Stella Briand « C’est ma première année sur le circuit grand national, c’est une superbe expérience. Et un circuit qui permet d’évoluer aux côtés des meilleurs cavaliers français! Je suis également sur le circuit international à poney, et le circuit du grand national me permet de prendre mes marques en junior avec mon deuxième cheval. Je recommande cette expérience ! »





811 vues0 commentaire

Comments


bottom of page