REEM ACRA FEI DRESSAGE WORLD CUP, LYON CDI-W :

LA FRANCE DERRIÈRE PIERRE VOLLA !

 

 

 

 

 

 

 

La saison de la Reem Acra FEI Dressage World Cup est ouverte !

Après Odense (Danemark) ce week-end, Lyon s’apprête à accueillir, les 29 et 30 octobre, la deuxième étape du plus prestigieux des circuits de la discipline. Pierre Volla, le local de l’étape, portera pour la première fois les couleurs nationales sur une étape de la Coupe du monde de dressage Reem Acra FEI Dressage World Cup.

 

Le circuit Coupe du monde Reem Acra FEI de dressage fait étape à Lyon le jeudi 29 octobre pour le Grand Prix et le vendredi 30 octobre pour la Reprise libre en musique. Une championne du monde par équipes, l’Allemande Fabienne Lütkemeier, et un champion d’Europe par équipes, le Néerlandais Hans-Peter Minderhoud, s’affronteront, challengés par de jeunes pousses ambitieuses et des cavaliers d’expérience, multi-titrés ces dix dernières années.

 

Les couleurs françaises seront défendues par Pierre Volla sur Badinda Altena, originaires de Merle Leignec dans la Loire : le couple fera à Lyon ses premiers pas en Coupe du monde. Encore inconnu du grand public voilà quelques semaines, Pierre Volla s’est distingué lors des Championnats d’Europe de dressage d’Aix-la- Chapelle en août dernier. Avec Badinda Altena, il a fièrement contribué à la qualification de l’équipe de France pour les Jeux olympiques de Rio. Aucune équipe française de dressage ne s’était plus  qualifiée pour les Jeux olympiques depuis 1986.

 

Pierre Volla : « C’était mon objectif cette année de faire au moins une épreuve de Coupe du monde et comme je suis un local, Lyon était celle que je souhaitais faire plus que toute autre. Cette étape est sur mes terres, donc c’est vraiment magique. Avec Jan Bemelmans (sélectionneur national et entraîneur, ndlr) et Dominique Brieussel (son entraineur depuis un an, médaille de bronze par équipes aux Championnats d’Europe 1995, ndlr), nous étions convenus d’essayer ce circuit, car la jument n’est pas du tout regardante. Même lorsqu’elle bouillonne, elle se contient. Bien sûr, j’ai un peu de pression, mais je prends les choses comme elles viennent. J’essaie de prendre un maximum de plaisir sur chaque concours, car on ne sait pas de quoi demain peut être fait. »

 

 

 

Jan Bemelmans, sélectionneur national et entraineur : « Pierre Volla est la révélation française de cette année. A Lyon, il sera à la maison et présentera sa nouvelle Reprise libre en musique. Il est prêt et très motivé. Je suis curieux de voir la réaction des juges et comment va se comporter sa jument. »

 

Jan Bemelmans, à propos de la saison 2015-2016 : « Globalement, nous avons en équipe de France des chevaux plutôt jeunes, qui débutent, et nous devons donc les observer, les préserver, être prudents et surtout ne pas aller trop vite pour nous donner toutes les chances pour les Jeux olympiques 2016. »