PIERRE VOLLA, O MAGNIFICO !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                  CREDIT PHOTO : JL PERRIER

 

C’est avec des étoiles plein les yeux que Pierre est rentré chez lui après ses deux superbes reprises à Equita Lyon. Et des étoiles, il en a fait briller dans les yeux du public d’Equita littéralement conquis par ce couple époustouflant qu’il forme avec Badinda, « ma blonde » comme il l’appelle tendrement.

 

Une 7e place dans le GP noté à 70,640 % et une 6e position sur l’épreuve libre avec 74,150 % , c’est plus qu’une bonne performance pour le couple qui participait à sa première étape coupe du monde mais bien une confirmation qu’il mérite sa place dans la cour des grands.

 

Le public ne s’y est pas trompé et a réservé une belle ovation au couple, relayée par le partenaire Generali qui lui a attribué le prix « coup de cœur ».

Des applaudissements qui touchent particulièrement Pierre, le ligérien : il en rêvait l’année dernière dans les tribunes, et cette année il la foule cette piste si particulière, seule étape française du circuit en indoor.

 

Devant cette jument, une « petite bombe » si expressive et généreuse, et ce cavalier habile et brillant, on ne peut qu’être charmé. Quelle belle complicité et quel sourire en sortie de piste, voir les yeux de Pierre qui pétillent et ce bonheur qu’il nous fait partager, voilà un grand Homme de cheval, accessible et généreux, bravo !

 

Si on lui avait prédit ces résultats il y a encore quelques mois, Pierre n’y aurait probablement pas cru. Et pourtant, à force de travail et grâce à son talent et son humilité, Pierre commence à tutoyer les étoiles.

Son arrivée tardive dans le monde du dressage est un peu le fruit du hasard, des chemins qui se croisent, puis vient la rencontre avec sa jument, arrivée dans ses mains un peu par hasard aussi. Un très jeune couple sur ce circuit coupe du monde, Badinda n’a que 9 ans, mais déjà des prestations et des notes qui nous laissent envisager un bel avenir pour eux deux et pour le dressage français.

 

Pierre le dit souvent, c’est aussi grâce à une équipe qu’ils peuvent, lui et « sa blonde », nous faire rêver. Alors, nous allons en profiter pour saluer tous ces travailleurs de l’ombre, qu’il serait trop long de citer individuellement, mais où chacun se reconnaitra : les grooms-soigneurs, le vétérinaire, le maréchal, l’ostéopathe, les coaches, préparateurs physique et mental, les sponsors, la FFE et bien sur sa famille.

 

Les JO ? Nous on y croit, Pierre espère…

 

Un couple magique qui nous réserve encore de belles émotions et de grands frissons, prochaine étape : CDI-W de Stuttgart du 18 au 22 novembre 2015 !